Projet

Baie Bacon

Projet-Pilote 2019-2024

La baie Bacon est sans aucun doute le secteur le plus problématique du lac en ce qui a trait au myriophylle à épis.

C’est dans ce secteur que Bleu Massawippi a choisi d’établir un projet-pilote.

Étant donné la grande superficie du lac et les coûts des méthodes de contrôle, la lutte contre le myriophylle s’échelonnera inévitablement sur plusieurs années (Martel J.-F., directeur général du RAPPEL, comm. pers., 02 novembre 2019). Ce faisant, Bleu Massawippi prévoit étendre la portée du projet pilote vers d’autres secteurs, selon l’intérêt des résidents et des municipalités. 

Objectifs

  1. Établir l’ampleur actuelle de la situation en menant un inventaire détaillé des plantes présentes dans la baie Bacon, en vue de l’obtention des permis. 
  2. Minimiser la propagation du myriophylle par fragmentation, en limitant et en guidant la circulation des embarcations nautiques dans la baie.
  3. Si possible réduire l’emprise du myriophylle à épis dans certains secteurs de la baie.

Étapes résumées

1. Inventaire

L’inventaire exhaustif de 2019 permet de constater que le myriophylle de la baie Bacon constitue un seul herbier couvrant très majoritairement les surfaces affectées. L’inventaire sera maintenu et suivi pendant toute la durée du projet-pilote.

2. Limites de la navigation

Bleu Massawippi a délimité l’herbier avec des bouées, afin de dissuader les plaisanciers externes de s’y aventurer et de causer de la fragmentation. Des bouées blanches de 4 pieds ont été posées à chaque 100m et des petites bouées rouges ont été posées à chaque 25m entre les blanches. Les bouées ont été efficaces en 2019 et ont été replacées en 2020.

3. Inventaires spécifiques (riverains)

Compte tenu des exigences sévères du Ministère de la Faune, un inventaire spécifique aux secteurs riverains doit être établi pour les inclure dans la demande de permis. Cet inventaire est prévu pour juillet 2020.

4. Implantation d’un corridor nautique

Afin de permettre aux riverains de sortir de leurs baies, un corridor nautique est balisé et sera recouvert de toile dès l’obtention des permis et l’assouplissement du déconfinement relatif à la pandémie 2020

5. Poses de toiles et arrachages manuels

Dépendant du degré de couverture retrouvé à l’étape 3, les riverains seront inclus ou non à la demande de permis.

Une implication bénévole sera nécessaire à l’implantation des toiles par secteur spécifique

6. Suivi

Cliquez ici pour télécharger le projet completTélécharger
Dernières nouvelles
Dons